Les pathologies de la muqueuse buccale

soin dentaire - centre dentaire magenta

Quelles sont les différentes pathologies de la muqueuse buccale ?

La muqueuse de la bouche est fragile car facilement exposée aux agressions bactérienne, virale, mycologique qui peuvent entraîner une variation de son intégrité. Parmi les différentes pathologies de la muqueuse buccale, on retrouve donc :

  • Les aphtes : Petite ulcération de la bouche, ils sont fréquents et douloureux et se résorbent habituellement en 10 jours.
  • Les lésions blanches : Beaucoup de lésions à l’intérieur de la bouche peuvent prendre une teinte blanchâtre : lichen, lupus, psoriasis, candidoses… Mais leur présence n’est jamais normale et peuvent masquer des pathologies plus graves.
  • Les lésions rouges : Elles sont plus difficiles à diagnostiquer car ne contrastent pas avec la muqueuse saine. Leurs origines sont diverses et les mêmes que pour les lésions blanches.
  • Les lésions pigmentées : Il s’agit de tâches hyperpigmentées qui peuvent prendre une couleur brune, bleue voire noire. Dans tous les cas, une biopsie doit être effectuée.
  • La candidose : Elle résulte d’une infection par un champignon, le candida albicans, qui peut altérer les défenses de l’organisme. Un traitement antifongique devra être instauré.
  • Le lichen : Généralement non douloureuse, cette pathologie peut être révélée par une sensation de brûlure ou un goût métallique dans la bouche.

Quels symptômes doivent vous alerter ?

Pensez à consulter dès l’apparition d’un de ces symptômes :

  • Une tâche blanche, rouge, brune, bleue ou encore noire à l’intérieur de votre bouche.
  • Toute infection ou ulcération qui ne cicatriserait pas spontanément en une dizaine de jours.
  • En cas de sensation de brûlure, de douleur, de goût métallique dans la bouche.

Pourquoi est-il important d’aller consulter son spécialiste devant les premiers symptômes ?

Comme vous avez pu le remarquer, l’origine de ce type de lésions buccales est multiple et très variée. Si certaines étiologies se soignent très bien, d’autres peuvent cacher des pathologies plus graves (syphilis, tuberculose et plus fréquemment, certaines tumeurs et certains cancers de la cavité buccale). C’est pourquoi, il est important de ne pas laisser les lésions s’installer et d’aller consulter dès l’apparition des premiers signes. D’une manière générale, plus la prise en charge se fera rapidement, plus la guérison sera facile. Enfin, sachez que toute lésion qui persiste malgré la mise en place d’un traitement doit fait obligatoirement l’objet d’une biopsie de contrôle.

Quels sont les traitements possibles pour ce genre de pathologies ?

Cela dépend du type de pathologie bien sûr mais dans tous les cas, il faudra une surveillance accrue. Après avoir consulté votre spécialiste et instauré un traitement, il vous faudra prévoir des rendez-vous tous les 3 à 6 mois afin que ce dernier puisse juger de l’évolution de la pathologie et de l’efficacité du traitement. Le traitement devra lutter contre l’étiologie en elle-même, votre spécialiste pourra donc vous conseiller d’arrêter le tabac ou instaurer la mise en place d’un traitement antibiotique ou d’un traitement antifongique. Il pourra également vous indiquer des soins de bouche à pratiquer quotidiennement pour accélérer la cicatrisation.