Les dents des enfants

dents des enfants - centre dentaire magenta paris

Les quenottes ? C’est tout un programme chez les enfants. Entre les poussées dentaires parfois douloureuses, les dents de lait qui tombent et les éventuels soins dentaires… il convient de s’intéresser de plus près au sujet.

Dents de lait et dents définitives

Les premières dents de lait (incisives) poussent généralement à partir de 6 mois et jusqu’à 30 mois environ, elles seront alors au nombre de 20. Mais rien n’est gravé dans la pierre. Certains bébés ont des premières dents plus tôt, d’autres plus tard, aucune inquiétude à avoir. A partir de 6 ans (encore une fois, cet âge peut varier très sensiblement), les dents de lait commencent à tomber, elles seront ensuite remplacées par des dents définitives qui seront au nombre de 32 à l’âge adulte.

Se brosser les dents, un geste essentiel !

Chez le bébé, un simple nettoyage des dents avec une compresse humide suffit. Mais dès que le petit est capable de tenir une brosse à dent, essayez de l’initier au brossage, qui doit avoir lieu matin et soir Les enfants aimant généralement faire « comme les grands », le plus simple est de lui montrer comment vous faites. Choisissez une brosse à dents adaptée à la taille de sa bouche et souple ; optez pour un dentifrice fluoré.

Rendez-vous chez le dentiste

Plus vous habituerez tôt votre enfant à aller chez le dentiste, plus il y sera à l’aise. Inutile d’attendre un problème ou une suspicion de carie. Au contraire, une première visite doit de préférence être une visite de routine, dès l’âge de 2 ou 3 ans. Le dentiste vérifiera la dentition et en profitera sans doute pour rappeler les bons gestes d’hygiène.

« Syndrome du biberon »

On appelle « syndrome du biberon » une affection de plus en plus courante qui touche les enfants assez jeunes (parfois même avant 2 ans). Il correspond à un nombre très important de caries précoces au niveau des dents de lait, généralement les dents de devant (mais l’affectation peut atteindre l’ensemble de la denture). En cause ? Le contact prolongé et répété avec des liquides cariogènes (dans des biberons notamment, d’où le nom du syndrome) comme le lait ou les boissons sucrées. Un biberon laissé à la disposition de l’enfant toute la journée, qui l’accompagne dans son lit pour les siestes ou au moment du coucher ? Il faut absolument lui faire perdre cette habitude et adopter les bons gestes d’hygiène.