Le bridge

bridge - centre dentaire magenta

Le bridge dentaire est l’une des prothèses dentaires existante.

Qu’est-ce que le bridge ?

Le bridge dentaire permet de remplacer une dent manquante. Son principe est de prendre appui sur les deux dents voisines dites « dents-piliers », il est qualifié de prothèse dentaire fixe, c’est une prothèse dite conjointe.

Lorsque le patient doit remplacer plusieurs dents, situées au même endroit dit « arcade », le chirurgien-dentiste s’assurera de la solidité des dents saines qui serviront de « dents-piliers ». Il faut cependant se méfier des bridges à trop grande portée qui s’exposent beaucoup plus de ce fait à la casse.

Le bridge se compose de trois éléments :
L’un appelé « inter » qui vient en remplacement de la dent manquante
Les deux piliers qui vont être apposés sur les deux dents-piliers.

Quels sont les avantages et inconvénients du bridge ?

Le bridge permet d’être fidèle à l’esthétique initiale du patient. Le bridge est harmonisé avec le reste de la dentition pour un résultat optimal. De plus, du fait de son caractère fixe, l’hygiène dentaire est facilitée, ainsi que le nettoyage du bridge lors du brossage de dents quotidien. Enfin, le confort apporté par le bridge est non négligeable, il permet une mastication normale des aliments.

Le bridge présente cependant certains inconvénients, il nécessite trois couronnes ce qui implique un coût important, or la base du remboursement est fait sur une seule couronne. De plus, deux dents saines, les dents adjacentes, vont être limées. Enfin, une conséquence également directe est la rétractation de la gencive au niveau de la dent remplacée, du fait de l’absence de racine.

Sa durée de vie dépend directement de l’hygiène du patient et du soin apporté, elle varie de 5 ans à 20 ans.

Les étapes de pose du bridge :

La première étape consiste à réduire la masse des dents-piliers, afin qu’elles puissent accueillir les deux piliers du bridge. Le chirurgien-dentiste peut évaluer qu’il est nécessaire de les dévitaliser.

La seconde étape consiste à prendre une empreinte dentaire qui va permettre la conception du bridge par le prothésiste dentaire.

La troisième et dernière étape consiste en la pose du bridge.

Quelle alternative existe-t-il au bridge ?

Dans certains cas, il est possible de poser un bridge à ailettes. Cela permet de réduire le limage des dents piliers au minimum. Les ailettes sont de chaque part de la dent remplaçante et viennent s’apposer sur les deux dents voisines. Les ailettes sont orientées vers la face interne de la bouche dans un souci esthétique.

Dans toutes les situations, le chirurgien-dentiste est l’interlocuteur idéal qui saura proposer la solution la plus adaptée au cas présenté.