La gingivite

gingivite - centre dentaire magenta

La gingivite, qu’est-ce que c’est ?

La gingivite est une inflammation de la gencive qui a lieu lorsque la plaque dentaire et le tartre se déposent en trop grande quantité. La gencive est alors rouge avec des taches blanches et œdémateuses. Elle peut saigner facilement, notamment lors du brossage des dents. La gingivite n’étant pas douloureuse, il ne faut pas hésiter à consulter son chirurgien-dentiste dès l’apparition d’un de ces symptômes.

Quels sont les facteurs prédisposants au risque de gingivite ?

  • La plaque dentaire, une mauvaise hygiène buccale : c’est le facteur le plus fréquemment rencontré dans les troubles gingivaux.
  • Un mauvais positionnement de prothèse dentaire.
  • La transformation de la plaque dentaire en tartre rugueux qui blesse la gencive.
  • Une irritation locale d’origine traumatique (brosse à dents, cure-dents).
  • Un mauvais alignement des dents rendant le brossage difficile et donc facilitant la survenue de plaque dentaire.
  • Le tabac, l’alcool, certains médicaments ou maladies comme le diabète peuvent également faciliter le dépôt de tartre.

Pourquoi faut-il traiter une gingivite ?

La gingivite, lorsqu’elle n’est pas traitée, peut évoluer en parodontite.
La gencive peut également se rétracter et former des poches dans lesquelles des bactéries ou de la nourriture peut venir se loger, altérant ainsi l’os alvéolaire et compromettant l’adhésion entre la dent et le parodonte. Une mobilité dentaire anormale peut alors être observée, c’est le déchaussement dentaire.
Enfin, comme pour la carie, l’infection liée à la plaque dentaire peut être responsable d’abcès dentaire qu’il faudra traiter rapidement car l’abcès peut lui-même évoluer en infection grave des tissus cutanés et sous-cutanés du visage. Cette infection est appelée cellulite de la face et engage le pronostic vital.

Comment traiter une gingivite ?

Le traitement de la gingivite consiste en un détartrage. Votre chirurgien-dentiste commencera par examiner votre bouche pour évaluer le stade de la pathologie. Il effectuera un détartrage et vous donnera des conseils sur le choix de la brosse à dents, les méthodes de brossage afin de prévenir les récidives.

Quel comportement adopter au quotidien pour éviter les récidives ?

  • Adopter une hygiène buccale exemplaire. Pour cela, il est conseillé de se brosser les dents après chaque repas, le plus tôt possible. Si cela n’est pas possible, mâcher un chewing-gum sans sucre qui neutralisera les bactéries de la flore buccale. Un bain de bouche utilisé quotidiennement est également une façon de lutter contre la plaque dentaire.
  • Choisir une brosse à dents à poils souples si la gencive est sensible. N’oubliez pas qu’elle doit être changée au minimum tous les trois mois.
  • Adapter son alimentation : les grignotages entre les repas doivent être évités au maximum, surtout si vous n’avez pas la possibilité de vous brosser les dents après et limiter la prise d’aliments sucrés.
  • Consulter votre chirurgien-dentiste au moins une fois par an pour une visite de contrôle. Elle sera l’occasion de faire un détartrage en prévention.